Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Saint Andréen de souche, désormais exploitant agricole sur la commune, je souhaite participer au développement du village au travers du conseil municipal.

À maintenant 42 ans, je pense être en mesure de proposer mon aide et mon expérience dans la gestion de la commune en apportant des idées nouvelles et en faisant preuve d’esprit constructif.

En effet, nous entrons dans une phase de transitions où nous commençons à nous poser beaucoup de questions sur l’évolution de la société, l’économie. l’écologie, et surtout l’avenir des villages ruraux. J’aimerai donc être présent dans l’équipe municipale pour faire les meilleurs choix et surtout que ces derniers soient partagés avec tous.

Pour conclure, cette candidature isolée n’est pas une candidature d’opposition. Il s’agit juste d’une démarche citoyenne pour intégrer une équipe de onze conseillers et prendre les meilleures décisions pour la commune.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous pourrez apporter à ma candidature.

Cordialement,
Michel Nicolas, 42 ans
Cadre en industrie & exploitant agricole

RÉUNION PUBLIQUE

Le 6 Mars 2020 à 19h salle d’animation rurale de St André le Désert
Animée par Patrick Dubois (Le Paquier)
Assisté par Véra Akker (en Saumont)
Compte-rendu rédigé par Michèle Vaglio (Les Mas)
Nombre de participants : une cinquantaine

Objet : Avenir de notre village

Charles Deconfin avait été invité, ainsi que les autres membres de l’actuel conseil, en tant que candidats déclarés

Patrick Dubois a commencé en précisant les objectifs de cette réunion, le Maire l’a interrompu de façon vindicative en lui reprochant le caractère anonyme de l’invitation publique. Il conserva la parole pendant un très long moment.

Patrick Dubois reprit la parole en insistant sur le fait qu’il ne s’agissait de faire un procès à la commune ni campagne électorale, mais de permettre aux habitants de s’exprimer librement sur leurs préoccupations, leurs souhaits.

Puis il rappela les modalités d’élection.

M. Deconfin reprit immédiatement la parole pour:

  1. présenter sa liste électorale composée de 11 candidats dont 5 nouveaux, photos à l’appui.
  2. parler du fonctionnement de la commune :
  • Relation avec la Com Com: chaque année attribution d’un montant de 120 000€
  • L’Ecole est un collectif de 7 communes; il reste 2 classes pour les enfants de 3 à 7ans et la cantine accueille environ 60 enfants.
  • Le budget a été voté le 5 mars l’impôt est stable depuis 6 ans, les impôts rapportent 70 000€/an, les taxes supprimées sont compensées par l’état.
    Grosse dépense cette année avec la restauration de la salle communale (350 000€) dont un emprunt cours.
    Budget de cette année : 70 000€ pour la voierie dont des portions seront traitées.
  • Coupe de bois: plantation de résineux qui rapportent 35 000€/an, l’ONF s’oriente vers d’autres essences.
  • Au recensement de cette année Il y a 246 habitants permanents sans compter 50% de résidences secondaires soit 120 habitants environ.
  • Boulangerie : arrivée début février d’un jeune couple dynamique désireux de développer les échanges avec les producteurs locaux. Les habitants doivent acheter leur pain dans la commune s’ils veulent garder leur boulangerie.
  • Le sport: il n’y a pas de club sportif à St André mais la commune aide au financements des clubs des villages voisins.

Mr le Maire s’étant exprimé, les discussions sur les thèmes proposés ont pu enfin commencer et divers habitants sont intervenus sur:

  • L’éclairage absent dans certaines zones de la commune.
  • Le covoiturages à envisager
  • La difficulté assez récente d’intégration dès étrangers dans le village.
  • L’organisation d’activités (concerts,spectacles) en étant attentif aux dates et horaires de manière à ce que tout le monde puisse participer, la consultation des habitants sur leurs centres d’intérêts.
  • L’impossibilité de télé-médecine via internet pour l’assistance médicale (problème de réseau).
  • Le café: la licence IV rachetée par la mairie a été confiée à Fanny Tribollet. Or ce café n’ouvre ses portes que 2 fois par an, le souhait serait de l’ouvrir plus régulièrement. Un groupe de personnes volontaires pourrait se mettre à réfléchir à cette question.

Parmi les propositions :

  • Gymnastique douce pour les personnes âgées qui impliquerait l’engagement d’une animatrice compétente.
  • Mise en place l’été d’un petit marché avec les producteurs locaux. Quelqu’un a précisé que le nouveau boulanger du village réfléchit déjà à cette question.
  • Mise en place de chantiers participatifs chez les particuliers (réfection des murs en pierre sèche par exemple).
  • Il est constaté par certains un manque d’informations, une demande de diversité de moyens de communication autres que les lieux d’affichage de la mairie.
  • Retour sur le cas des personnes isolées, des personnes âgées avec la nécessité de leur apporter une aide pour les déplacements, les démarches administratives.

À ce sujet Patrick Dubois annonce la mise en circulation du bus « Marguerite » par le biais des foyers ruraux, financé par différents partenaires. Ce bus sera un lieu de rencontre, d’échanges allant de village en village et leur permettant de correspondre entre eux. Aménagé avec un coin bureau et la présence de techniciens il permet d’assurer au public un service administratif. 1 er jour à la gare de Cluny le 9 Mars.
A noter également l’existence à Charolles d’un point d’accueil Multi Services situé 13 avenue Joanna Furtin, 71220 Charolles, tel 03 85 39 53 05.

D’autres activités existantes sont mentionnées :

  • La Saltarelle organisée par la mairie, cette année le 24 juillet.
  • La traversée du désert organisée par les Amis de St André marche de 6km à 25km, aura lieu le 5 avril.
  • Existence d’un site internet crée par Ruud Baart qui habite en Ponsin et dans lequel on trouve l’actualité, des petites histoires, les événements avec photos, possibilité de covoiturage, à consulter sur www.st-andre-le-desert.fr.
  • Séances de formation informatique organisées à Salornay par Loisirs pour tous.
  • Ciné village avec une séance 1 fois par mois à la salle d’animation rurale.
  • Un jeune du village fait partie des projectionnistes et aurait bien voulu interroger les habitants sur l’intérêt qu’ils portent sur ces séances de cinéma.

Clôture avec une invitation au bar et un chapeau pour une éventuelle contribution aux frais d’organisation de la soirée.

MERCI DE VOTRE PRÉSENCE

Michèle Vaglio