Mâcon, le 7 avril 2020
12h00

Information

Le 6 avril, selon l’Agence régionale de santé, 189 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire, soit 27 de plus en 2 jours. Trente-huit patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, atteignant ainsi le nombre le plus élevé depuis le début de l’épidémie. Soixante-neuf personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier.

A la date d’hier, selon l’ARS, quatre-vingt-quinze établissements médico-sociaux, dont cinquante-troisétablissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d’au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 306 résidents et 225 personnels présenteraient les symptômes Covid19. 21 résidents et 5 personnels seraient hospitalisés. Depuis le 19 mars, vingt-huit résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d’EHPAD. Plus que jamais, notre vigilance est nécessaire.

Le service « Instants de Famille » est un service de soutien parental et familial dépendant de l’Association mâconnaise Vie et Liberté.
Il intervient sur les territoires du tournugeois, du mâconnais et du clunysois.
De ce fait le service Instants de famille travaille en partenariat dans le cadre du réseau social et solidaire du clunysois, sur l’ensemble de la communauté de commune.
Durant la période de confinement, les différents intervenants du service poursuivent leur activité par télé travail.

un soutien gratuit par entretien téléphonique à toute personne, toute famille qui pourrait connaître des difficultés particulières en lien avec le contexte actuel peut etre proposé.

Message de la part de  Philippe CURT,
Référent Espace de Rencontre et Soutien Parental et Familial
Instants de Famille
Association Vie et Liberté
172 rue de la Chanaye – Bât. Poésie
71000 Mâcon

Durant cette période de pandémie, la Croix-Rouge de Cluny propose de faire les courses des personnes en difficulté mobile ( pendant la durée du confinement dû au Covid19 ) .

Procédé :

  1. La personne nous téléphone au 06 24 65 72 49;
  2. Elle nous aura préparé de façon détaillée la liste de ses courses, ET dans la mesure du possible, nous l’adresser par mail à catherine.bonnetain@croix-rouge.fr;
  3. Le paiement se fait uniquement par chèque à la livraison selon le ticket de la grande surface (Carrefour Market de Cluny).

Vous pouvez faire passer cette information à tous vos administrés .

Catherine Bonnetain,
Présidente de l’UL de Cluny
Référente sur le Clunisois

Mâcon, le 30 mars 2020
12h

INFORMATION

Hier 29 mars, selon l’Agence régionale de santé, 184 personnes, dont 27 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (99), Chalon-sur-Saône (27), Le Creusot (20), Paray-le-Monial (35), Montceau-les Mines (2) et Autun (1). Trente-six personnes étaient décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.
Cette relative stabilité du nombre de personnes hospitalisées et la baisse du nombre de patients placés en réanimation, sont la conséquence des transferts médicaux organisés depuis vendredi soir des centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône vers la région Auvergne-Rhône-Alpes, comme annoncé par l’Agence régionale de santé. Une dizaine de transferts ont ainsi été réalisés. Parallèlement, 167 personnes sont sorties d’hospitalisation pour rejoindre leur domicile.

Depuis samedi, des masques de protection sont distribués par la délégation départementale de l’agence régionale de santé à destination des professionnels de santé libéraux (médecins, infirmiers libéraux, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes). Sont également dotés les laboratoires d’analyses médicales habilités à procéder aux tests du Coronavirus sur prescription médicale. Cette distribution est réalisée à partir des stocks issus de dons et intervient en complément des dotations nationales hebdomadaires notamment aux établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes.

Le contexte épidémique actuel est propice aux rumeurs et aux arnaques en particulier sur internet. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, incite chacun à la plus grande prudence. Il recommande de se fier aux sources et sites d’information officiels pour tout renseignement sur l’épidémie actuelle, son évolution et les mesures mises en œuvre.
Toute personne s’estimant victime d’une anarque par internet peut le signaler sur le site www.internet-signalement.gouv.fr. Elle peut aussi obtenir des renseignements dans le domaine des escroqueries, en composant le 0805 805 817 (appel gratuit) pour être mis en relation avec un policier ou un gendarme.

Consultez les sources et sites officiels :

Mâcon, le 27 mars 2020
9 h

INFORMATION

Hier 26 mars, selon l’Agence régionale de santé, 145 personnes étaient hospitalisées dans les Centres hospitaliers de Mâcon (74), Chalon-sur-Saône (18), Le Creusot (32) et Paray-le-Monial (21). dont 22 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation. Vingt-huit personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône et au Creusot.
La gravité de la situation ne doit pas faire oublier qu’à ce jour, 42 personnes sont sorties d’hospitalisation et retournées à domicile.

Les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD) requièrent une vigilance extrême, compte-tenu de la fragilité des résidents. Depuis plusieurs semaines, des mesures strictes ont été mises en place et les visites sont interdites. Des résidents et des personnels ont contracté le coronavirus-Covid19 dans plusieurs établissements. Sept résidents seraient décédés des suites du Covid 19. Dans ce contexte, le préfet a eu connaissance que des proches se seraient introduits dans un EHPAD par la force ou la ruse malgré les interdictions. Cette situation est inaceptable, sinon criminelle, et contrevient à toutes les mesures mises en place pour protéger les personnes les plus vulérables au Coronavirus. Le préfet a demandé aux services de police de parer à une telle situation.

Cette semaine, lundi et jeudi, des dotations complémentaires en masques, environ 66 000 pièces, ont été allouées notamment aux établissements de santé de Saône-et-Loire, centres hospitaliers, EHPAD, établissements médico-sociaux et services de soins à domicile.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, tient à témoigner au nom des services de l’Etat, son entier soutien aux familles et aux proches des personnes touchées par le virus.

Il remercie chaleureusement tous les médecins, soignants et personnels qui, jour après jour, à l’hôpital, dans les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes, dans les établissements médico-sociaux, en ville et à la campagne, se battent sans relâche pour accompagner et soigner les malades.

Ses remerciements accompagnent également la délégation territoriale de l’Agence régionale de santé, ainsi que tous les agents de l’Etat et des collectivités territoriales, les personnels des entreprises chargées d’une mission de service public comme ceux des entreprises industrielles, commerciales et agricoles de Saône-et-Loire qui, tous les jours, sont également présents en tous points du département pour assurer le service public et les missions essentielles à l’activité économique.

Consultez les sources et sites officiels :

Mâcon, le 26 mars 2020
19h

Le respect par tous des mesures de limitation des déplacements et des contacts comme des gestes barrières est essentiel à la lutte contre l’épidémie. Ce sont des moyens simples et efficaces, à la portée de tous, pour lutter contre sa propagation.

Contrôle des déplacements

Dans le contexte d’état d’urgence sanitaire, le non-respect des consignes en matière de déplacements peut en cas de récidive donner lieu à des amendes d’un montant plus élevés que l’amende de 135 euros, en cas de récidive :

  • 1 500 € d’amende en cas de récidive dans les 15 jours.
  • 3 750 € d’amende et peine de prison pouvant aller jusqu’à de 6 mois en cas de verbalisation à plus de trois reprises dans les 30 jours.

Les gendarmes, les policiers de la police nationale et les policiers municipaux procèdent quotidiennement à des contrôles, les policiers municipaux pouvant dorénavant dresser les verbalisations correspondantes.

Dérogation pour des marchés alimentaires

Outre les déplacements professionnels, les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité commes les produits alimentaires sont autorisés. C’est dans ce cadre que sont examinées les demandes de dérogation exceptionnelle qui peuvent être accordées par arrêté préfectoral pour des marchés alimentaires.
Ces marchés, permettant à des professionnels et des producteurs locaux de maintenir une activité économique et d’approvisionner en produits locaux, répondent obligatoirement à des critères de sécurité des vendeurs comme des clients, notamment :

  • autorisation d’étals de produits alimentaires uniquement,
  • espacement entre les étals de plusieurs mètres ;
  • distance d’au moins 1 mètre entre les clients pour l’attente aux étals, lors de leur circulation entre les étals ;
  • information sur les gestes barrières.

A la date du 26 mars, les dérogations suivantes ont été accordées :

  • arrondissement d’Autun : Epinac, Marigny;
  • arrondissement de Chalon-sur-Saône : Fontaines, Fragnes-la-Loyère, Gercy, Givry, Sant-Marcel, Saint Martin-sous-Montaigu, Saint-Ambreuil, Saint-Rémy, Sennecey-le-Grand, Nanton ;
  • arrondissement de Louhans : Saint-Germain du Plan , Varennes-saint-Sauveur, La Chapelle Thècle, Romenay, Simandre, Bellevesvres, Mervans, Sornay, Saint Vincent en Bresse, Louhans, Pierre de Bresse, La Chapelle Saint Sauveur ;
  • arrondissement de Mâcon : Azé, Chapaize, Matour, Cruzille, Tournus, Tramayes, Leynes, Joncy, Dompierre-les-Ormes, Igé ;
  • arrondissement de Charolles : Charolles, Saint-Yan.

Les villes principales de Saône-et-Loire n’ont pas sollicité de dérogation. Ces différents marchés, de taille modeste avec une clientèle disciplinée, se tiennent sous le contrôle des maires et de ses équipes, qui s’engagent à faire respecter les conditions de sécurité. Les dérogations sont délivrées à titre précaire et pourront être retirées si les conditions de sécurité ne sont pas respectées.

Communauté de Communes du Clunisois
5 place du marché
71250 CLUNY
03 85 20 00 11
contact@enclunisois.com
Site web : enclunisois.com

Mylène GALIMI
Médiatrice RSP
Communauté de Communes du Clunisois
5 place du marché
71250 CLUNY
06 82 39 15 43
Ecrire à Mylène : mylene.galimi@enclunisois.fr
Ecrire au RSP : rsp@enclunisois.fr

Message de la part de Mylène Galimi (médiatrice sociale comcom clunisois, habitante du Gros Chigy), pour le réseau de solidarité en Clunisois

Si vous avez la moindre question ou demande de tout type de la part d’un habitant de St André qui ne peut pas se régler au sein du village, n’hésitez pas à me contacter, je verrai avec les professionnels, élus, bénévoles du réseau comment répondre à cette demande.
Nous répertorions au fur et à mesure les initiatives de solidarité, les numéro d’appel pour aide psychologique, sociale, alimentaire… et nous avons sous la main une liste avec bcp de volontaires pour rendre des services aux habitants en difficulté.

Mâcon, le 24 mars 2020

12h00

INFORMATION

___________________________________

Hier 23 mars, 93 personnes étaient hospitalisées, selon l’Agence régionale de santé, dans les Centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, Le Creusot et Paray-le-Monial dont 12 en réanimation. Cinq personnes sont décédées, quatre à l’hôpital de Mâcon et une à l’Hôpital de Chalon-sur-Saône. Depuis le 12 mars, vingt personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. Les victimes décédées dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou à domicile ne figurent pas dans ces chiffres.

Depuis le début de l’épidémie, 276 personnes ont été testées positives au Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des malades originaires de Saône-et-Loire qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment. Ils donnent néanmoins la mesure de la gravité de la situation.

Marchés

Tous les marchés (couverts ou non) sont désormais interdits. Le préfet pourra, après avis du maire, accorder une autorisation d’ouverture des marchés alimentaires. Ceux-ci devront répondre à un besoin d’approvisionnement de la population et les conditions de leur organisation et les contrôles mis en place devront garantir la santé publique. Le préfet de Saône-et-Loire a demandé aux sous-préfets d’arrondissement de se rapprocher des maires pour examiner et encadrer les demandes éventuelles.

Restrictions de déplacements

Jusqu’au 31 mars 2020, seuls les déplacements suivants sont autorisés (avec une attestation dérogatoire de déplacement téléchargeable ici :

  • les trajets entre le domicile et le lieu de travail ;
  • les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;
  • les déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d’une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
  • les déplacements pour motif familial impérieux (assistance des personnes vulnérables, garde d’enfants) ;
  • les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • les déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
  • les déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;
  • les déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

Pour la journée du 23 mars, 80 policiers et 400 gendarmes ont été mobilisés pour faire respecter les mesures de restriction des déplacements en Saône-et-Loire.

Appels aux dons d’équipements

La préfecture met à disposition une adresse de messagerie pref-covid19@saone-et-loire.gouv.fr à l’attention de tous ceux, particuliers comme professionnels, qui souhaiteraient faire don d’équipements de protection (masques, charlottes, surblouses, gels hydroalcooliques,…) aux établissements de santé. Les modalités de collecte seront précisées au cas par cas après contact avec les donateurs. La répartition des matériels ainsi collectés sera fait en lien avec l’Agence régionale de santé.

C’est printemps!!!

Dommage que nous n’en pouvons profiter entièrement, parce-que nous sommes restreint par notre confinement: 1x par jour une ballade pas plus loin d’1 km de sa maison. Ça veut dire qu’on ne peut pas voir tous les belles vues, haies, fleurs de notre commune.

Idée: nous pourrons partager par des images : prenez des photos dans vos balades quotidiennes. Envoyez votre photo à info@st-andre-le-desert.fr et nous la mettrons sur le site de St André.

Mylène Galimi est en train de former un groupe WhatsApp large pour échanger les informations qui concernent tous les habitants de St André le Désert du type passage des poubelles, qqn qui part en course et qui propose a d’autres…

Aussi des nouvelles de ces voisins qui n’ont pas d’internet.

Les personnes qui aimeraient rejoindre seraient invitées a envoyer leur numéro de téléphone a Mylene 06 88 32 69 48 ou envoyé une émail a loisir-pour-tous@st-andre-le-desert.fr.

Courage a tous.


Avec WhatsApp, profitez d’une communication rapide, simple et sûre qui est gratuite, et qui est disponible sur téléphones partout dans le monde.

  • Si vous avez un smartphone Android, vous pouvez trouver WhatsApp dans Google Playstore
  • Si vous utilisez un iPhone Apple, vous pouvez le trouver dans l’App Store

Liens utiles:


La période actuelle vous interdit de sortir de chez vous sans attestation de déplacement dérogatoire. Lorsque vous sortez, vous devez donc avoir sur vous l’attestation (version 2020-03-24) suivante à télécharger: numerique, au format PDF (73 ko), au format DOC (16 ko), au format TXT (1 ko) ou à reproduire sur papier libre. Elle doit être remplie pour chaque déplacement non professionnel.

Vous êtes inviter à télécharger et imprimer cette attestation, obligatoire pour toute sortie de votre domicile et qui pourra vous être demandée en cas de contrôle. Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pouvez recopier le texte (voir format TXT) sur papier libre. En cas de non respect de ces consignes, une amende vous sera adressée.


Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place un numéro vert pour répondre à toutes vos questions concernant le Coronavirus. Appelez le 0800 130 000 (appel gratuit, accessible 7j/7, 24h/24). En cas de fièvre, toux, difficultés à respirer, au retour des pays affectés par le virus, composez directement le 15.